Protège-livre

Do It Yourself
100_1524 copy

Une fois n’est pas coutume sur Un Joyeux Bazar, un tuto couture.

Voici de quoi créer un protège-livres afin qu’ils ne s’abiment plus dans les sacs à main.

Vous aurez besoin de :

  • 2 jolis tissus
  • 1 tissu pour la doublure
  • Fil
  • Aiguilles ou machine à coudre
  • Ruban
  • 2 boutons

Découpez un rectangle de 41 X 11.5 cm dans le tissu 1. Puis découpez un rectangle de 33 X 17.5 cm dans le tissu 2. Pour les deux rectangles, n’oubliez pas de laisser un peu de marge pour l’ourlet.

Ensuite cousez la doublure sur chacun des deux morceaux. Assemblez les 2 morceaux de manière à former une croix.

Cousez deux paires de rubans sur les 2/3 du grand rectangle (tissu 1). Ils seront noués autour des boutons pour fermer le protège-livre.

rubans

Maintenant cousez un liseré de tissu 2 sur le tissu 1, à la base des rubans. Sur ce liseré, il ne reste plus qu’à coudre les 2 boutons au niveau des rubans.

boutons

Il ne reste plus qu’à replier les battants et nouer les rubans autour des boutons.

Voilà, vos livres resteront comme neuf et l’avantage c’est que ce protège livre s’adapte à plusieurs tailles et épaisseurs de bouquins. Ceci peut être une idée pour accompagner l’offre d’un livre…

Posté le 30 mars 2012 à 21:22

Vive le vent !

Do It Yourself

boule-rose

Il n’est jamais trop tard (ou trop tôt) pour préparer Noël !

Voici donc un tuto pour créer de jolies boules.

Vous aurez besoin de :

  • Boules en polystyrène ou en plastique transparent
  • Ruban
  • Accroches de suspension
  • Pinceaux
  • Pots de peinture multi-matériaux (achetés dans les magasins style Cultura, Truffaut,…)
  • Vernis-colle
  • Papier calques décorés
  • Serviettes en papier
  • Medium à craqueler
  • Ciseaux
  • Paillettes

Pour commencer, faisons un petit point  sur le medium à craqueler.

Son principe est le suivant : il fait craqueler la peinture que l’on dépose sur lui afin de laisser apparaître des fissures de la couleur de la peinture se trouvant encore dessous.

Si on opte pour les boules en polystyrène, l’ordre des couches est le suivant : peinture de la couleur des craquelures, medium à craqueler, couleur princiaple. Par exemple, si je veux une boule blanche à craquelures rouges, je peins ma boule en rouge, puis j’applique le medium, et enfin la peinture blanche.

Si on opte pour les boules transparents en plastique qui s’ouvrent en deux, l’ordre des couches est inversé (puisque l’on peint à l’intérieur de la boule) : medium à craqueler, peinture de la couleur principale, puis peinture de la couleur des craquelures. Si je reprends mon exemple, on aura le medium, la peinture blanche et ensuite la peinture rouge.

Maintenant que le point le plus délicat est traité, nous pouvons commencer le tuto pour boules en polystyrène, vous saurez aisément adapter pour les boules transparentes.

Commencer par planter l’accroche métallique de suspension dans la boule afin de pouvoir la manipuler plus facilement.

Peindre la boule comme indiqué ci-dessus. On peut utiliser un sèche-cheveux entre chaque couche afin d’accélérer le séchage.

Lorsque de belles craquelures sont apparues, découper les motifs qui vous intéressent dans le papier calque ou les serviettes. Ne pas oublier de dédoubler les 3 épaisseurs des serviettes pour ne garder que la dernière.

Puis coller les motifs en recouvrant la boule de vernis-colle. Avant qu’il ne sèche, saupoudrer de paillettes.

Pour terminer, accrocher le ruban à l’accroche.

boule

Posté le 29 mars 2012 à 20:11

Blanc comme neige !

Do It Yourself
100_1451 clarify copy

Si vous en avez assez de vos vieux meubles mastocs en bois foncé récupérés chez Mamie ou chez Emmaüs, et si vous pensez  les déposer aux encombrants pour  mieux remplir l’appart de beaux meubles Ikéa tout neufs en aglo, cet article est pour vous !

Quoi de mieux qu’un ptit coup de peinture blanche pour faire peau neuve ?

En effet, pour avoir testé, même les meubles les plus lourds gagnent en fraîcheur lorsqu’ils endossent cette couleur.

La preuve en image :

table-de-nuit

Vous aurez besoin de :

  • Un vieux meuble
  • Une ponceuse
  • Pinceaux
  • Un rouleau
  • Papier de verre
  • Peinture blanche (ici mate)
  • Vernis (ici satiné)
  • Scotch protecteur

Commencez par poncer le plus gros avec la ponceuse, puis fignolez les angles et endroits inatteignables avec le papier de verre.

Placez le scotch sur les endroits que vous souhaitez protéger d’éventuelles coulures de peintures, comme par exemple la paille de vos chaises…

Peignez les pieds du meuble au pinceau ou au petit rouleau en mousse, et les grandes surfaces planes au rouleau.

Passez 2 ou 3 couches en respectant les intervalles prévues sur le pot.

Enfin, appliquez le vernis en plusieurs couches également.

Ca y est votre meuble a bu son elixir de jouvence !

table-de-nuit

Posté le 29 mars 2012 à 9:41

Suspension pour cadres

Do It Yourself

cadres-suspendus

Voici une petite idée toute simple pour suspendre ses cadres en faisant le moins de trous possibles dans les murs.

Pour cela, il suffit de :

  • Cadres
  • De la grosse ficelle
  • Une agrafeuse de bricolage

Rien de plus simple ! Commencez par tracer des marques sur l’envers des cadres de manière à ce que le poids soit bien réparti. Agrafez la ficelle en U sur ces marques.

cadrecadrecadre

Et voilà le tour est joué. Vous pouvez accrocher autant de cadres que vous voulez, et alterner les positions portrait/paysage.

3 cadres

Posté le 29 mars 2012 à 9:25

Une table qui a vécu

Do It Yourself

table

J’ai envie d’inaugurer ce blog avec un objet que j’ai détourné de sa fonction originelle : ma table à manger, tout simplement car je la trouve super jolie et originale. Il s’agit en fait d’une porte de grange, à qui j’ai donné une nouvelle vie !  Je ne m’en sers que lorsque j’ai des invités, avec des tréteaux. Le reste du temps, elle est posée contre un mur et décore ainsi mon salon.

Pour réaliser ce tuto, vous aurez besoin de :

  • Une porte de grange
  • Une ponceuse
  • Du papier de verre
  • Un rouleau
  • Pinceaux plats ou ronds
  • Peinture pour bois de la couleur de votre choix (ici vert Pompadour satiné)
  • Une sous-couche blanche
  • Un vernis (ici brillant)
  • Xylophène
  • Pâte à bois (facultatif)

Indications préliminaires :

Choisissez une porte qui a vécu, avec des irrégularités, elle aura plus de charme. Pour celles et ceux qui n’ont pas la chance d’avoir ça dans leur jardin, vous en trouverez surement sur ebay.
Je vous conseille d’effectuer ces travaux en extérieur, et si possible avec un masque afin de ne pas vous intoxiquer avec la peinture et surtout le xylophène.
Il est recommandé d’appliquer une peinture mate lorsqu’on utilise un vernis, afin que celui-ci adhère mieux. Personnellement, j’ai utilisé une peinture satinée car parfois les peintures mates confèrent un aspect granuleux, qui n’est pas pratique pour le nettoyage d’une table à manger. Par contre, la peinture mate n’a posé aucun problème pour les tables de nuit.
Choisissez de préférence un vernis pour plans de travail, il sera prévu pour poser les aliments dessus.

Allons-y !

Commencez par poncer la table à l’aide de la ponceuse pour le plus gros et du papier de verre pour les interstices.

table-poncee

Ensuite passez le xylophène en suivant les indications inscrites sur le pot. Ici 3 couches à 24h d’intervalle. Attention aux grosses bêbêtes qui sortent toutes en même temps !

table-xylophenee

Lorsqu’il n’y plus de locataires dans la porte, vous pouvez soit passer de la pâte à bois sur les parties vraiment abimées qui s’effritent, soit attaquer la sous-couche blanche si vous jugez que la pâte à bois n’est pas nécessaire. La sous-couche sert à faire ressortir la couleur finale de la table et à empêcher le bois de boire la peinture. Ici nous avons passé 2 couches recto verso.

Lorsque la sous-couche est bien sèche, avec votre pinceau déposez de la peinture sur les bords et les interstices non atteignables par le rouleau.

Enfin, lorsque le travail de précision est terminé, saisissez-vous de votre rouleau et faîtes-vous plaisir, allez-y franchement. C’est le moment magique où la porte s’efface pour laisser la table prendre forme sous vos yeux ébahis. ^^

Trois couches de peinture sont nécessaires.

Enfin, après séchage de la couleur, il ne reste plus qu’à passer 2 ou 3 couches de vernis et le tour est joué.

tabletable

Posté le 29 mars 2012 à 8:02